bebe n'aime pas les morceaux
S'occuper de bébé

Bébé n’Aime pas les Morceaux : 4 Astuces pour l’Aider à Manger

Vous êtes sceptique, vous aussi ? Depuis la diversification alimentaire, votre bébé a appris à manger solide. Mais, bébé n’aime pas les morceaux. Comment initier bébé à manger solide avec morceaux sans le brusquer ? Découvrez 4 astuces pour aider un enfant à manger des morceaux d’aliments en douceur et sans difficultés.

Pourquoi bébé n’aime pas manger de morceaux ?

Que votre tout petit ait 6 mois ou 18 mois, le constat est le même. Ou presque.

Depuis la diversification alimentaire, vers les 6 mois de votre enfant, vous constatez qu’il n’est pas à l’aise avec la nourriture trop solide. En revanche, les soupes, les purées et compotes remportent un franc succès.

Par contre, pour les morceaux plus large que 0.5 cm, c’est une autre histoire. Un refus catégorique !

Bouche fermée. Aliments recrachés. Larmes aux yeux. Et panique à bord !

Pourquoi bébé n’aime-t-il pas mâcher et avaler les morceaux ? Selon les études scientifiques de la MCN School à Los Angeles, tout ceci est lié au cerveau.

Là où nous pourrions penser qu’un bébé avec les molaires non développées ne veut pas manger de morceaux… Il n’en est rien. Il s’agit en réalité de la capacité du cerveau à envoyer l’information de mastiquer, mâcher et avaler. Bien sûr, il sera plus simple pour un tout petit de mastiquer et avaler des morceaux épais lorsque les molaires seront sorties, il va de soi.

Comment aider un enfant à mastiquer et avaler les aliments solides ?

Heureusement pour vous, voici 4 astuces pour accompagner votre enfant dans cette phase de l’alimentation. Bientôt, tout bientôt, votre tout petit se régalera de petits biscuits craquants et d’aliments résistants en bouche. Miam miam !

1 ) Bébé n’aime pas les morceaux : ne pas le forcer

Ce premier conseil est un important essentiel à respecter. Jusqu’à l’âge de ses 2 ans, notre fils n’aimait pas – du tout – manger des aliments “durs”, en morceaux.

Là où d’autres enfants raffolent des boudoirs ou même gâteaux apéro… Il n’en était rien pour nous. Impossible de lui proposer de manger “comme nous”, tout devait être mixé. Et pourtant, ses quenottes remplissaient déjà bien sa mâchoire.

La pédiatre a eu un conseil qui s’est avéré très juste. Chaque enfant fini par manger des morceaux. Il suffit de ne pas forcer bébé. Forcer votre enfant ou même lui proposer chaque jour de manger des morceaux est trop insistant. Trop intrusif…

Vous devez laisser le temps à votre bébé de passer à l’action. Même si ce temps vous paraît long, la meilleure chose que vous ayez à faire est de lui proposer des morceaux, de temps en temps. Sans en faite tout un plat s’il ne veut même pas goûter…

Step by step.

2 ) Commencer par proposer son aliment préféré en morceau

Lorsque vous avez décelé quel aliment plaît vraiment à votre enfant en purée mixée, proposez-lui l’aliment en question en version solide. En petit morceau, évidemment.

Autrement dit, si votre tout petit est fan de :

  • pomme de terre
  • pâte
  • carotte
  • jambon…

Il suffira de cuire l’aliment (très cuit) et de le proposer tout d’abord écrasé. Ensuite, la fois suivante, en petit morceau… Chaque étape est progressive, et votre tout petit finira par manger des morceaux. Pas d’inquiétude.

bébé heureux

3 ) Faciliter la prise en bouche

Puisque votre enfant a des difficultés à manger des morceaux, évitez les gros morceaux ou ce qui se mastiquent difficilement. Comme la viande par exemple. Préférez de la viande hachée en filaments plutôt qu’en steack haché.

Liez les aliments : au lieu de proposer du riz et du poisson, liez les textures avec un filet de crème.

4 ) Favoriser l’imitation

Puisque bébé ne mange pas de morceaux, vous allez l’aider. Pour cela, accompagnez votre bébé en lui montrant ce que vous avez dans votre assiette.

Vous le savez bien, les enfants agissent facilement en mimétisme. Ils reproduisent tout pour s’approprier les mouvements. Ainsi, si vous voulez proposer à votre enfant de manger des coquillettes, servez-vous en même temps que lui. Et mastiquez grand les aliments, expliquez-lui les étapes.

Vous l’aurez donc compris, tout est une question de bon sens pour accompagner votre enfant vers une alimentation solide. Rassurez-vous, même si bébé ne mastique pas d’aliments solides correctement à 12 mois, 18 mois ou même 24, ce n’est pas grave. Si cela vous inquiète, bien sûr parlez-en avec votre pédiatre.

Mais le plus important est la patience et l’acceptation. Votre enfant est unique, il avance à son rythme. Accompagnez-le avec bienveillance et non jugement, et tout devrait rentrer dans l’ordre au fils des mois !

Cet article vous a plu ? Découvrez les meilleures astuces pour vaincre le Terrible Two

 

2 Comments

  • Marlène

    Nos enfants doivent évoluer à leur rythme. Avec la DME on peut introduire les morceaux assez tôt. Cependant les médecins et professionnels ne sont pas tous d’accord sur le sujet. Merci pour ces bons conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error:

Oui ! A moi  le  Guide  de  la  Super  Maman  Épanouie   :-)