Ma participation au sujet “D’après vous, quelle sera la place de la méditation dans le futur”?


Articles invités, Hors sujet /

Aujourd’hui, je prends ma plus belle plume afin departiciper à ce qui s’appelle uncarnaval d’article… Qu’est-ce donc cela?  Concrètement, il s’agit d’un événement inter-blogueurs dans lequel des blogueurs issus d’univers différents traitent d’un même sujet imposé. Pour vous, il s’agit d’une façon de découvrir un thème à travers les écrits de différents blogueurs! Petit bonus : un livret réunissant tous les articles vous sera offert! Je vous propose donc de visiter le site qui nous invite en cliquant ici. Je suis certaine qu’il vous plaira… Puisqu’il me plaît déjà!  😛  Aujourd’hui, le sujet commun est “D’après vous, quelle sera la place de la méditation dans le futur?… Quel avenir pour la méditation? Est-ce que méditer est un effet de mode? Ou est-ce que la méditation devient un vrai mode de vie dès le plus jeune âge?

La méditation et les bébés

méditation dans le futur

Je suis prête! J’ai rendue ma copie, que voici… J’espère que le thème différent de ce que je publie habituellement vous plaira…!

D’après vous, quelle sera la place de la méditation dans le futur?

Tout d’abord, de prime abord ma réponse du coeur est : de plus en plus importante je le souhaite!  😉

Et oui, vous le savez, je ne cesse de penser que pour vivre bien et être heureux en tant que future maman ou en tant que parent… Il faut avant tout prendre soin de soi. En prenant soin de vous, vous serez épanoui et en plus vous montrerez l’exemple à vos enfants

Les enfants étant “des éponges” avec un mimétisme très fort, quel est le plus beau cadeau à le faire que de leur montrer le chemin du bien-être, de la bienveillance et de la confiance en soi?

A notre époque actuelle, avec nos vies à 100 à l’heure et les contraintes du quotidien que beaucoup d’entre nous s’imposent il me semble utile voire même vital de savoir faire une pause. Une pause bien-être, une pause de reconnexion, une pause pour calmer ses pensées. Certains se tournent vers le sport, d’autres vers des pratiques de relaxation ou de méditation. Bien que chaque activité soit indépendante, elles peuvent cependant être complémentaires! 😉

Personnellement, j’ai commencé la méditation il y a 3 ans environ, lorsque j’avais des doutes sur mes envies professionnelles… J’ai trouvé des informations pertinentes sur internet avec notamment des méditations guidées à suivre. Mais, pour qui, pour quoi je ne me suis pas sentie investie à ce moment là et n’ai pas su trouver les bénéfices à cet instant précis.

En revanche, en tant que femme enceinte je m’y suis replongée et devinez quoi? Là, “ça a pris” dans mon esprit, j’ai trouvé et ressenti un sens à la méditation! Toujours via la méditation guidée, mais le cheminement me permettra certainement d’aller plus loin par la suite…

méditation dans le futur

Ma vision sur la place de la méditation dans le futur

Dans un Monde idéal , j’adorerai que la méditation se démocratise et sorte un peu du côté élitiste qui lui est associée… Mais, je ne suis pas convaincue qu’à l’heure actuelle tout le monde d’un claquement de doigt s’intéresse à la méditation. Il me semble que, pour se lancer à méditer, cela fait partie d’une réflexion sur soi-même, d’un état des lieux personnel. En tant qu’adulte, la démarche doit venir de nous-même afin que nous y trouvions un sens et que nous acceptions de passer par des étapes avant de ressentir réellement ses bénéfices.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Apprendre la méditation avec Petit Bambou... Interview!

A mes yeux, sans cela, sans cette envie initiale qui vient du cœur… Les débutants en méditation ne verront que la façade de la pratique et ne s’intéresseront pas vraiment à la manière de procéder, aux étapes et ne seront pas assez patient pour accepter de devoir attendre avant de ressentir.

Et la méditation pour les enfants?

Je crois beaucoup au potentiel de la méditation pour les enfants… J’adorerai que la méditation leur soit enseignée à l’école! Cela serait beau et intéressant, non? Des cours pour apprendre à revenir au calme, se recentrer, se canaliser et gérer ses émotions.

Il me semble qu’il manque cruellement d’une éducation basée sur la connaissance de soi dans le système scolaire actuel. Je pense que pour que la méditation prenne une part plus importante dans notre quotidien dans le futur, cela passe par la jeunesse.

Si l’on enseigne à nos enfants à méditer, c’est leur faire un cadeau de vie pour eux. C’est un coup de pouce certain dans leur apprentissage de vie…  Cependant, pour que cela soit réellement efficace, il serai idéal que TOUS les enfants apprennent les bases de la méditation… Pour qu’ils vivent ensemble avec plus d’harmonie également.

Toutefois, si cela ne se fait pas alors ce sera votre rôle à vous maman ou parent de donner ces bases éducatives sur la méditation à vos enfants! Avez-vous déjà essayé? Si oui, dites-moi en commentaire comment cela s’est passé! Les enfants sont tellement réceptifs, tellement ouverts et sans préjugés qu’il accèdent bien plus facilement à la pratique de la méditation!

Pour conclure…

Pour finir, je vous dirai simplement ceci : l’enfant que l’on est détermine l’adulte que l’on devient... Initier un enfant à la méditation, en tant que parent (même débutant) est  une base essentielle à son épanouissement. Alors n’hésitez plus et partagez ces moments avec vos petits!

Ainsi, la méditation aura une place de plus en plus importante dans le futur, pour je l’espère finir par devenir une pratique tout à fait acceptée et valorisée par la société… A suivre, RDV dans quelques années pour faire le point!  😉

Voilà les supers mamans, c’est la fin de ma participation pour le carnaval d’article de Christophe Lorreyte.

Si le sujet vous a plu, n’hésitez pas à commenter et également nous donner votre avis sur le sujet!

Prenez soin de vous,

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

10 réponses à « Ma participation au sujet “D’après vous, quelle sera la place de la méditation dans le futur”? »

  1. Merci Maïté pour ce bel article plein d’espoir pour les générations futures. Je ne suis pas une super-maman mais un super-papa et j’ai initié mes enfants à la pratique de la méditation dès qu’ils ont su se tenir debout. Cela a permis d’avoir des enfants sereins et calmes devenus des adultes épanouis. Je confirme donc les bienfaits de la méditation dès le plus jeune âge.

    1. Ravie d’avoir un super papa qui témoigne 😉 Et je ne suis pas surprise de lire que la méditation leur a permis d’être sereins, calmes et épanouis… C’est bien sûr ce que je souhaite pour mon enfant et qui sait, peut-être que dans quelques années la méditation sera démocratisée et inculquée à l’école!:-) A bientôt!

  2. Coucou Maïté, je suis contente, d’une part d’avoir découvert ton blog, plein de fougue, grâce à ce carnaval d’article. D’autre part, que nous partagions, la même vision de la méditation, pour les enfants.

    1. Coucou! Merci pour ton message! Ravie de savoir que tu partages la même vision que la mienne sur ce sujet 😉 Je m’en vais de ce pas découvrir ton site! Bises

  3. Je partage tout à fait ton point de vue, pour les enfants, la méditation est un cadeau ! Il y a tellement de bienfaits : meilleure qualité de sommeil, concentration améliorée, plus de comportements d’empathie, diminution du stress et de l’anxiété…

    1. Hello Florine! Merci pour ton retour sur mon article! J’espère en effet que ces bienfaits seront profitables pour mon little baby lorsqu’il sera en âge de méditer. Ton site est une excellente base pour se lancer , super! 🙂
      A bientôt!

  4. Coucou Maïté,
    Quel bel article ! Moi aussi, je rêve d’une école où l’on enseignerait de vraies choses utiles pour la future vie des écoliers…! On est tellement en retard en France !! Bon, on s’y met tous, et à force de le rêver, le monde de demain va commencer à prendre racine dans notre réalité…
    Ton enfant a de la chance, si jeune, d’avoir une maman déjà sensibilisée au sujet !
    Pour ma part, je n’ai découvert la méditation que “sur le tard”, donc je n’ai pas eu la chance de la pratiquer avec mes enfants grands. Heureusement je me rattrape avec mes plus jeunes…!
    Merci pour ton bel article !
    ))) Kristine (((

    1. Kristine, merci pour ton commentaire!
      Il y a tellement de choses UTILES à enseigner aux enfants à l’école… La méditation en fait partie mais aussi le mieux vivre ensemble ou encore l’éducation financière…
      Même si tes enfants sont grands, sans pratiquer avec eux, est-ce qu’ils sont sensibles à la pratique de la méditation? Ici, mon bébé est vraiment trop petit mais… On teste déjà le “retour au calme”! 😉
      A très bientôt 🙂

  5. Bonjour Maïté,
    Ma fille est grande, 25 ans maintenant, mais la méditation lui a été très bénéfique, elle l’a connue dans des moments difficiles de sa vie (la traversée d’un cancer à 20 ans) et je crois qu’elle en profite quotidiennement ! Mais mes plus jeunes enfants y sont sensibles. Le plus jeune a 10 ans et c’est celui qui l’utilise au mieux. Peut-être parce qu’il a commencé le plus jeune… Il gère beaucoup mieux ses émotions depuis qu’on pratique !! Comme quoi, on y gagne tous à découvrir la méditation le plus tôt possible ! 🙂
    ))) Kristine (((

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.