fbpx
urgence pédiatrique
Hors sujet,  S'occuper de bébé

4 solutions pour Prendre en Charge Bébé en cas d’Urgence Pédiatrique

Votre bébé est souffrant, fiévreux, ou vraiment patraque. Pas d’accident en tant que tel, mais un enfant  qui couve quelque chose, vous en êtes certaine. Evidemment, c’est la nuit ou le dimanche, et vous ne savez plus trop vers quelle solution santé vous orienter ?

Voici pour vous 4 solutions à envisager pour prendre en charge la santé de votre enfant en urgence pédiatrique.

C’est quoi une urgence pédiatrique ?

Avant toute chose, il est bon de définir correctement ce qu’est une urgence pédiatrique.

Lorsque l’on est parent, dès que son enfant semble mal en point, notre premier réflexe de protection est d’associer cela à une urgence. Parce qu’à travers de nos lunettes à nous, maman, l’état de santé dégradé de notre enfant est une urgence.

Selon le Larousse Médical, la définition de l’urgence pédiatrique est :

Situation pathologique concernant des enfants qui nécessitent des soins immédiats sous peine de conséquences graves pour leur santé, voire pour leur vie.

Autrement dit, un état de santé dégradé et soudain de votre enfant. Soit lié à un incident, soit non lié à un traumatisme visible.

En cas de doute concernant la santé de votre enfant, ne prenez aucun risque.

Mieux vaut lancer des démarches de sollicitations envers les médecins et pédiatres plutôt que de laisser planer le doute sur la santé de votre enfant.

Pour autant, c’est à vous de jauger la “gravité” du déclin de santé de votre enfant, et réagir en fonction.

Vous n’aurez pas les mêmes stades d’urgence pédiatrique selon que votre tout petit souffre :

  • d’un nez qui coule et des éternuements
  • d’une lourde chute sur la tête sur le gravier …

De plus, pour les enfants de moins de 3 mois la règle est claire : contactez les urgences automatiquement en cas de santé dégradée du bébé.

# 1 – Contacter votre pédiatre

Le pédiatre est l’interlocuteur numéro 1 à privilégier en cas de doute ou de pépin de santé “léger” pour votre enfant.

N’hésitez pas à le contacter en cas de :

  • fièvre légère
  • petits boutons légers
  • début de toux
  • doute sur un comportement à adopter avec votre enfant suite à un vaccin …

En bref : rien de vital en soi, mais qui vous interpelle tout de même.

Votre pédiatre vous indiquera la marche à suivre, et s’il a besoin – ou non – d’examiner votre enfant.

# 2 – Utiliser un service de mise en relation 24/24h et 7/7jours vocal

Comme le service d’urgence pédiatrique Sos Tel Médecin.

Leur spécialité ?

Vous mettre en relation avec un médecin, 24h/24 et 7 jours /7.

Vous serez automatiquement connecté avec le médecin de garde de votre secteur, ou n’importe quel médecin disponible. C’est la solution pratique pour vous éviter d’accourir aux urgences (souvent surchargées) ou encore de vous inquiéter inutilement des heures durant.

Comment procéder ?

Deux possibilités s’offrent à vous :

  1. Consulter le site internet d’urgence pédiatrique Sos Tel Médecin  et filtrer votre recherche par région, département ou ville.
  2. Composer le 118418 pour obtenir un opérateur au téléphone qui vous transférera vers un médecin de votre secteur dispoinble.

En bref, une solution efficace pour vous éviter de vous ronger les sangs en attendant le petit matin !

# 3 – Contacter les urgences pédiatriques de l’hôpital

Selon le contexte, vous pouvez aussi joindre les urgences de l’hôpital le plus proche de chez vous.

Bien sûr, le meilleur réflexe est de les contacter AVANT de vous déplacer, pour qu’ils vous indiquent si cela est pertinent ou pas.

N’hésitez jamais à prendre au sérieux une dégradation de l’état de santé de votre enfant. Pour autant, soyez aussi vigilante à ne pas engorger le service des urgences du service public “inutilement”.

Vous avez votre libre arbitre, vous saurez d’instinct quelle est la gravité de la blessure de votre enfant.

# 4 – Contacter SOS Médecin

Enfin, vous pouvez également contacter SOS médecin pour faire intervenir un médecin de garde. A votre domicile ou sur le cabinet local de votre région.

A retenir

Vous devez retenir avant tout que vos réactions premières dépendent de :

  • la gravité de la dégradation de l’état de santé
  • les symptômes visibles
  • l’âge de votre enfant

Si vous faites face à une situation d’urgence extrême, votre rôle est de contacter au plus vite le SAMU au 15.

Cet article vous a été utile ? Allez plus loin en découvrant cet article.

Prenez soin de vous,

Aimer & Partager
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error:

Oui ! A moi  le  Guide  de  la  Super  Maman  Épanouie   :-)