Comprendre le congé maternité en 8 informations essentielles


La grossesse /

Le congé maternité… Il est intrigant lorsqu’on ne le connaît pas encore! A partir de quand une femme enceinte entre-t-elle en congé maternité? Quelle en est sa durée? Comment sont calculés les indemnités du congé maternité et quels sont les droits associés de la femme enceinte? Comment s’organise le congé prénatal et le congé postnatal? C’est ce que je vous propose de découvrir sur la suite de l’article…

congé maternité

Qu’est-ce que le congé maternité ?

Il s’agit de la période qui précède et qui suit la date présumée d’accouchement. Durant cette période votre statut de femme enceinte est reconnu et donne droit à des jours de congés. Durant cette période, vous n’avez plus à vous rendre au travail pour votre activité salariée et votre rémunération est prise en charge par l’assurance maladie et non plus votre employeur.

Pour la période post accouchement le congé s’appelle le congé prénatal. L’objectif est de lever le pied sur la fin de la grossesse puisque celle-ci peut être assez fatigante et que vous avez besoin de vous reposer. En ce qui concerne le congé après l’accouchement ( le congé postnatal), il est conçu pour vous permettre de vous occuper de votre nouveau-né et récupérer de cette période de grossesse assez intense!  😉

De plus, sachez que le congé maternité est obligatoire, et que vous n’avez légalement pas le droit de vous en passer… (Cf le site du service public lui-même!  😛 )

1 – La durée du congé maternité

Tout d’abord, sachez que la durée du congé diffère selon plusieurs critères :

  1. Si vous êtes employées du secteur privé ou public, ou si vous êtes lever le pied
  2. Si vous avez déjà un ou des enfants, ou s’il s’agit d’une première grossesse
  3. Le nombre d’enfant(s) à naître est aussi une des variables du calcul du congé prénatal et postnatal

Ensuite, en fonction de votre situation vous aurez les durées correspondantes. Je vous conseille de tester immédiatement à travers l’outil officiel du CNAM en cliquant ici... Vous aurez une réponse précise selon votre date de terme présumée!

Prenons exemple d’une première grossesse ( donc pas d’enfant à charge) et pour un seul bébé à venir pour une femme salariée du secteur privé. (Ce qui représente une majorité des situations)

  • Le congé maternité est de 16 semaines, dispatché avec 6 semaines avant la date de terme et 10 semaines après.

2 – En cas de naissance avant ou après terme

Cette question m’a été souvent posée, et la réponse est toute simple : cela ne change rien aux dates du congé maternité. Si votre bébé né 3 semaines avant la date de terme par exemple, vous aurez donc eu 3 semaines de congé prénatal et 13 semaines en postnatal.

A l’inverse, si bébé dépasse la date de terme votre congé maternité sera décalé d’autant de jours supplémentaires que la date réelle de naissance. Par exemple, si vous accouchez à J+4 un 4 décembre au lieu du 1er, alors la fin du congé postnatal sera le 13 février au lieu du 9 février.

Le congé maternité et l’administratif

congé maternité

3 – Communication de l’information à votre employeur

Vous devez informer votre employeur de votre date de congé maternité afin que celui-ci puisse anticiper cette période et au besoin vous faire remplacer. Pour cela, fournissez à votre employeur une attestation de date ( que vous pouvez demander simplement à votre gynécologue, ou sur le site de la sécurité sociale) de congé maternité. Sur le document doit être noté votre date de terme et vous devez le remettre en main propre ou en courrier avec AR.

Pour en savoir plus sur l’annonce de votre grossesse à votre employeur, lisez cet article.

4 – Condition d’obtention d’indemnités du congé maternité

Pour prétendre aux indemnités journalières de congé maternité, vous devez remplir 2 critères :

  1. Être affiliée à la sécurité sociale depuis minium 10 mois avant la date de terme
  2. Avoir travaillé au minimum 150h sur les 3 derniers mois.

5 – Montant d’indemnité de congé maternité

La CPAM est en charge de vous verser les indemnités de congé maternité, votre employeur ne vous verse rien sur cette période. Afin de faire leur calcul, votre employeur fourni à la CPAM le montant de vos 3 derniers bulletins de salaire ( pleins, sans arrêt maladie). Ainsi, l’organisme fait une moyenne des 3 derniers bulletins pour calculer les IJ ( indemnités journalières).

Ceci est important, notamment si vous avez un salaire avec de grosses disparités ou variabilités ( primes etc). Puis, durant toute la durée du congé vous avez votre indemnité versée tous les 15 jours par la CPAM.

Si toutefois la communication n’a pas été correcte entre la CPAM et votre employeur, n’hésitez pas à contacter la CPAM. Ainsi, vous pouvez fournir les documents manquants pour vous assurer de la bonne prise en charge de votre dossier.

6 – Reprise du travail

Enfin, lorsque votre congé maternité touche à sa fin ( et que vous avez trouvé un mode de garde adapté pour votre bébé) voici l’heure de reprendre le travail! Pour valider ceci, vous allez devoir passer une visite de reprise du travail. Cette visite est obligatoire et vérifie que votre poste de travail est toujours compatible avec votre activité salariée d’avant grossesse!

7 – Cas spécifiques

Pour finir, il existe quelques cas spécifiques où il sera bon de vous renseigner directement auprès des administrations. Soit  en tant que salariée de la fonction publique soit en tant que travailleuse indépendante. Je vous invite à cliquer sur les liens ci-après pour en savoir plus… Pour la fonction publique c’est ici et pour les indépendants c’est par là!

Voilà les supers mamans, j’espère que cet article vous aura été utile. L’objectif est de vous permettre de vous projeter plus facilement sur cette heureuse période qu’est une naissance! N’hésitez pas à partager ou commenter l’article pour donner des informations complémentaires utiles à d’autres supers mamans!

Prenez soin de vous,

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.