Feuille de framboisier, tisane de sauge, dattes… Préparer l’accouchement


La grossesse /

Coucou les supers futures mamans! Comme indiqué dans l’article précédent, je vous indique ici le détail d’utilisation des différentes méthodes “de grand-mère” de j’ai testées. Tout ce qui est ci-dessous est ce que j’ai utilisé pour préparer mon périnée à l’accouchement, et je peux le dire: ça marche! 🙂 Comment utiliser la tisane de feuille de framboisier etc… Tout le détail ci-après!

feuille de framboisier accouchement astuces

Comment utiliser les recettes de la feuille de framboisier, les huiles essentielles etc…

Le but ici, comme évoqué dans l’article précédent, est de préparer son corps à l’accouchement et faire en sorte que tout se passe bien le jour J, dans la mesure du possible! L’objectif, est de faire en sorte que le travail soit efficace et rapide, pour être le moins épuisant possible pour vous, future maman… Mais aussi le moins “traumatisant” possible pour votre bébé!

En effet, préparer son périnée à l’accouchement, c’est faire en sorte d’aider à la dilatation du col pour faire descendre bébé efficacement entre autre. Pour cela, la tisane de feuille de framboisier, la sauge etc peuvent être des alliées de taille!

Découvrons ensembles toutes les solutions naturelles pour vivre un accouchement efficace et rapide… C’est parti, prenez note!

LIRE LA SUITE

Entrez votre mail pour lire la suite... 🙂

Recevez en bonus un guide gratuit de Super Maman...

Hidden Content

Tisane de feuille de framboisier

A commencer vers 36SA, à raison d’une tasse de tisane de feuille de framboisier par jour. Et vers 38 SA on peut passer à 2 ou 3 tasses par jour.

Pour ma part, je mettais environ 2 ou 3 pincées de feuilles de framboisiers à infuser pendant 10 minutes pour une tasse. Le goût est assez insipide, mais pas mauvais 😊 On en trouve souvent dans les magasins bio, pour pas très cher, ou sinon ici: Framboisier feuille vrac100 g.

L’objectif : que le travail soit efficace le jour J, que la dilatation se fasse bien et qu’il y ait un bon ramollissement du col.

Tisane de sauge

A commencer à 38 SA, à raison d’une tasse par jour. Concernant le dosage, je vous préconise également 2 pincées de sauge pour 1 tasse.

Je trouve le goût vraiment pas bon, assez fort en plus… Donc personnellement je faisais un mélange feuille de framboisier ET sauge, pour que cela passe mieux ! On en trouve aussi en magasin bio, ou ici: Sauge Officinale – Feuille coupée – 50g . Si vous le souhaitez, pour un goût légèrement sucré vous pouvez également ajouter une cuillère à café de miel!

L’objectif : faire travailler l’utérus et donc provoquer des contractions… Bien sûr, cela sera efficace seulement lorsque bébé l’aura décidé!

tisane feuille de framboisier

Les dattes

Il s’agit d’en manger 4 à 6 par jour, sur le dernier trimestre. Je n’aime pas trop le goût trop sucré des dattes, mais pour celles qui aiment, ne vous privez pas 😉

Par contre, attention à celles qui font du diabète gestationnel, ça n’est pas compatible. Pour ma part j’en ai pris le dernier mois de grossesse, en complément des tisanes… J’ai vraiment voulu optimiser mes chances d’avoir un bel accouchement, rapide et efficace ( ce qui a été le cas!)

L’objectif des dattes seraient pour déclencher un accouchement.

Les huiles essentielles (bio)

En massage à partir de 1 mois avant la date du terme, pas avant : 1 goutte d’huile essentielle de giroflier (Huile Essentielle BIO de Girofle – 10ml), 1 goutte de palmarosa (Huile Essentielle BIO de Palmarosa – 10ml), 1 goutte de bois de rose (Huile Essentielle de bois de Rose – 5ml), mélangées avec 5 gouttes d’huile végétale ( de noisette par exemple :Huile Végétale de Noisette – 100ml ).

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :  Quand acheter ses premiers vêtements de grossesse?

On peut aussi prendre une goutte pure de chaque huile essentielle à avaler sur un sucre. Mais franchement le goût est hyper fort et pas bon du tout, je n’ai pas accroché… Pour être honnête, cela m’a fait un peu peur aussi car l’efficacité des huiles essentielles n’est plus à démontrer!

Le massage du périnée

Pour le massage du périnée, vous pouvez commencer dès 34 SA. Même si ça n’est pas tous les jours, on peut commencer à masser la zone du périnée. Et intensifier au fil des semaines. Cela permet d’éviter les déchirures lors du passage du bébé, d’avoir un col plus souple pour faciliter les choses.

Pour ma part, je n’ai pas trouvé ça « dégoûtant » de se masser cette zone, c’est tellement important…  Et on méconnaît souvent la zone, mais suite à une grossesse normalement vous allez devenir une pro du périnée, si si si!  😉 Je vous mets un lien ici pour comprendre en vidéo comment se faire le massage, et un lien  pour trouver le MUST des huiles de massage du périnée, j’ai nommé l’huile de chez Weleda Weleda Huile Massage du Périnée 50 ml !

En plus, j’en parlerai dans un prochain article, mais vous pourrez ré-utiliser l’huile après l’accouchement dans un autre contexte...

La gélule d’huile d’onagre

Utilisez l’huile d’onagre avec 2 gélules le matin et 2 le soir, pour ramollir et faire ouvrir le col. Donc, à utiliser le dernier mois.

Soit on les avale avec un grand verre d’eau, soit on peut aussi les insérer dans le vagin. Attention par contre car au bout de 15 minutes environ, avec la chaleur du corps les capsules se liquéfient et donc ça coule…. Prévoir une serviette hygiénique ! On en trouve en magasin bio, ou ici : Onagre Bio – 200 capsules marines

L’acupuncture

Ma Sage Femme faisait en complément des séances d’acupuncture, et là l’objectif est de préparer le corps «de l’intérieur » pour le jour J.  C’est sensé favoriser le fait que le bébé se présente bien, la tête en bas et le nez « vers le bas » et pas en l’air. Et hasard ou pas, me concernant le bébé a fait son chemin tout seul, sans aide médicale. Et je l’ai même senti s’engager dans le bassin, tranquille.

 Il faut compter 4 séances à peu près, 1 par semaine à partir de 36/37SA, et au besoin il y aura un ajustement si stress ou autre. En plus, les aiguilles ne font pas mal du tout. J’en avais une sur le dessus du pied, une à la cheville, une au genou (sur chaque jambe) , une au poignet et une à côté du pouce.

Voilà les supers mamans, le détails des “posologies” pour chaque astuce de grand-mère utiliser j’espère que ces infos vous seront utiles?! N’hésitez pas à laisser vos commentaires si vous avez des recettes complémentaires!

 

Prenez soin de vous,

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.